Neurogel en Marche

Financer la recherche et porter des projets pour les personnes atteintes de lésions médullaires, depuis 2002

Grâce à votre soutien et à vos dons, notre association a pu financer les recherches du Pr Alfredo Gorio menant à la découverte de la graisse activée

Outil thérapeutique qui nous a permis de réaliser l’essai clinique Kunming 2019

Les résultats ont dépassé nos espérances et peuvent être considérés comme une première mondiale 

L’association Neurogel en Marche a initié et financé un essai clinique qui a débuté en mars 2019 au Centre International des lésions de la moelle épinière de Kunming (Chine). Cet essai clinique a, pour la première fois au monde, permis à des personnes totalement paralysées depuis plusieurs années de retrouver des fonctions motrices volontaire rendant possible la station debout et la marche. Du tissu adipeux prélevé sur ces patients, a été activé mécaniquement puis greffé avec succès dans la moelle épinière, permettant une repousse de fibres nerveuses. Le traitement a consisté à restaurer par la chirurgie le site et l’environnement de la moelle épinière blessée avant d’implanter cette graisse activée, des injections d’EPO étant effectuées à la suite de la greffe pour stimuler la repousse de fibres nerveuse. Les patients, qui ont tous suivi une année de rééducation intensive au centre international de Kunming présentent aujourd’hui des résultats exceptionnels.

L’association Neurogel en Marche a initié et financé un essai clinique qui à débuté en mars 2019 au Centre International des lésions de la moelle épinière de Kunming (Chine). Cet essai clinique a, pour la première fois au monde, permis à des personnes totalement paralysées depuis des années de retrouver des fonctions motrices volontaires rendant possible la station debout et la marche. Pour la première fois au monde, du tissu adipeux prélevé sur ces patients a été activé mécaniquement puis greffé avec succès dans la moelle épinière pour permettre la repousse des fibres nerveuses. Des injections d’EPO ont suivi pour stimuler cette repousse. Le traitement a consisté à restaurer par la chirurgie le site et l’environnement de la moelle épinière blessée avant d’implanter cette graisse activée. Les patients ont tous suivi une année de rééducation intensive au centre international de Kunming.

  • Premier essai clinique (sur l’homme) financé et mené par une association de paralysés.

  • Première greffe réussie de tissu adipeux autologue associée à l’EPO et activée mécaniquement dans le système nerveux central sans rejet et sans effets secondaires. Solution clinique sûre et réalisable sans risques pour le patient.

  • Premières récupérations fonctionnelles et sphinctériennes pour des blessés ayant tous une lésion ancienne complète (ASIA-A).

  • Tous les patients parviennent aujourd’hui à marcher a l’aide d’un déambulateur haut avec ou sans aide technique, y compris les patients tétraplégiques dont un capable de marcher avec des cordes.

  • Ils parviennent tous, à différents degrés de progrès, à lancer leurs jambes et maîtrisent le mouvement alterné de la marche.

  • Parmi les patients paraplégiques ayant fait le plus de progrès, cinq sont capables de se déplacer seuls en déambulateur haut sans aide technique et de se tenir debout sans support. Deux de ces patients sont capables de marcher seuls avec des béquilles. L’un d’entre eux est capable se lever seul de son fauteuil avec ses béquilles et de monter des marches.

  • La majorité des patients ont eu des améliorations génito-sphinctériennes variables : sensation du besoin d’uriner, d’aller à la selle, une capacité vésicale augmentée sans fuites; la capacité de commander la fonction urinaire, contrôler son transit, une sensibilité plus forte dans la zone sacrée. La plupart n’ont plus de vessie neurologique et/ou ont développé des sensations profondes.

  • La récupération sensitive est plus longue mais des fourmillements, des sensations profondes, des décharges électriques, des sensations au chaud ou au froid commencent à apparaître chez plusieurs patients.e
  • Premier essai clinique (sur l’homme) financé et mené par une association de paralysés.

  • Première greffe réussie de tissu adipeux autologue associée à l’EPO et activée mécaniquement dans le système nerveux central sans rejet et sans effets secondaires. Solution clinique sûre et réalisable sans risques pour le patient.

  • Premières récupérations fonctionnelles et sphinctériennes pour des blessés ayant tous une lésion ancienne complète (ASIA-A).

  • Tous les patients parviennent aujourd’hui à marcher a l’aide d’un déambulateur haut avec ou sans aide technique, y compris les patients tétraplégiques dont un capable de marcher avec des cordes.

  • Ils parviennent tous, à différents degrés de progrès, à lancer leurs jambes et maîtrisent le mouvement alterné de la marche.

  • Parmi les patients paraplégiques ayant fait le plus de progrès, cinq sont capables de se déplacer seuls en déambulateur haut sans aide technique et de se tenir debout sans support. Deux de ces patients sont capables de marcher seuls avec des béquilles. L’un d’entre eux est capable se lever seul de son fauteuil avec ses béquilles et de monter des marches.

  • La majorité des patients ont eu des améliorations génito-sphinctériennes variables : sensation du besoin d’uriner, d’aller à la selle, une capacité vésicale augmentée sans fuites; la capacité de commander la fonction urinaire, contrôler son transit, une sensibilité plus forte dans la zone sacrée. La plupart n’ont plus de vessie neurologique et/ou ont développé des sensations profondes.

  • La récupération sensitive est plus longue mais des fourmillements, des sensations profondes, des décharges électriques, des sensations au chaud ou au froid commencent à apparaître chez plusieurs patients.e

assoneurogel@gmail.com