La graisse activée

La graisse activée, découverte majeure du Pr Alfredo Gorio (université de Milan) financée par Neurogel en Marche est l’outil thérapeutique qui a permis de réaliser l’essai clinique KUNMING 2019

Ceci est le titre

Gel de graisse activée autologue (provenant du patient), qui n’a subi aucune modification génétique ou enzymatique, fait office de support de croissance.

Ceci est le titre

Hauts facteurs immunosuppresseurs et anti-inflammatoires. Présence de certains facteurs clés pour la régénération du système nerveux, associé avec l’EPO.

Ceci est le titre

Peu fragile, facile à manipuler lors de la chirurgie.

La graisse activée, découverte majeure du Pr Alfredo Gorio (université de Milan) financée par Neurogel en Marche est l’outil thérapeutique qui a permis de réaliser l’essai clinique KUNMING 2019

Le patient est prélevé par liposuccion, la graisse traitée de manière stérile avec un procédé entièrement breveté. La graisse subit un ensemble de forces mécaniques et orbitales durant un temps et des fréquences bien précis, qui vont séparer l’eau, le sang et l’huile du tissu adipeux. Cette graisse ainsi activée confère aux cellules souches qu’elle contient des niveaux extrêmement élevés de facteurs immunosuppresseurs, anti-inflammatoires ainsi que des facteurs clés pour la régénération du système nerveux central, ceci sans utiliser une quelconque méthode chimique ou génétique.
Les cellules souches de la graisse activée vont se différencier et survivre très longtemps au coeur du tissu blessé. En combinaison avec l’EPO, les cellules souches neurales de la moelle épinière migrent vers la graisse activée. Elles vont pouvoir organiser une nouvelle structure neurale et enclencher une repousse des fibres nerveuses.

Le patient est prélevé par liposuccion, la graisse traitée de manière stérile avec un procédé entièrement breveté. La graisse subit un ensemble de forces mécaniques et orbitales durant un temps et des fréquences bien précis, qui vont séparer l’eau, le sang et l’huile du tissu adipeux. Cette graisse ainsi activée confère aux cellules souches qu’elle contient, des niveaux extrêmement élevés de facteurs immunosuppresseurs, anti-inflammatoires ainsi que des facteurs clés pour la régénération du système nerveux central, ceci sans utiliser une quelconque méthode chimique ou génétique.
Les cellules souches de la graisse activée vont se différencier et survivre très longtemps au coeur du tissu blessé. En combinaison avec l’EPO, les cellules souches neurales de la moelle épinière migrent vers la graisse activée. Elles vont pouvoir organiser une nouvelle structure neurale et enclencher une repousse des fibres nerveuses.